dimanche 20 juillet 2014

Children in Gaza أطفال بغزة ילדים בעזה



2 commentaires:

Jawhar a dit…

Le Procès de Kafka ne m’a jamais paru aussi naïf qu’aujourd’hui. Quoi ? Qu’est-ce qu’elle a notre humanité ? Oui, pour préserver la vie à une certaine frange de l’humanité, à certains enfants de l’humanité, on a le droit de remettre en cause la norme : les enfants palestiniens ne doivent pas revendiquer leur appartenance à Adam et c’est pourquoi ils doivent être exterminés et, comme des chiens, même s’ils ne sont pas errants ! (merci tout de même à Kafka pour l’expression : "Comme un chien" )
Gloire aux Arabes ! Ils sont les champions de l’intense, du bacchanal et de l’image bouleversante. Personne mieux qu’eux ne sait amuser le monde avec des sacrifices pareils.

Cléanthe a dit…

Une honte glaçante d'être encore un homme. Un air irrespirable.