dimanche 19 mars 2017

Maria Cerullo : Alphonse Daudet, romancier de la famille (éditions de l’Harmattan)



Voici une lecture érudite de l’œuvre d’Alphonse abordée dans la tension autobiographie (autofiction) et fiction.  L’œuvre d’A. Daudet , qui a longtemps pâti de l’engouement pour Dickens (plus que pour un Zola). Pourtant donner à voir le monde à travers le regard d’un enfant devrait plutôt rapprocher A. Daudet de l’auteur de David Cooperfield  sans doute autant que d’Ippolito Nievo. Maria Cerullo procède à une analyse méticuleuse de l’œuvre et étudie avec force détails les conditions historiques, sociales et culturelles  de sa réception en France et en Italie dans une perspective foncièrement littéraire qui ne saurait être réduite à une sociologie de la littérature. Le travail du prof. Maria Cerullo vise à redonner à l’auteur la place qui lui revient dans la littérature. A lire.