lundi 22 février 2010

Vient de paraître


Jalel El Gharbi : Prière du vieux maître soufi le lendemain de la fête.
Editions du Cygne

10 commentaires:

Nawras a dit…

Mes félicitations pour l'apparition de votre livre :)

3lulu a dit…

Félicitations, j'ai hâte de le lire.

Jalel El Gharbi a dit…

Merci chère Nawras,
Merci cher 3lulu
Amicalement

olfa a dit…

Félicitations.

christiane a dit…

J'attends ce livre avec impatience ! il ne devrait pas tarder m'a-t-on dit !

nawras a dit…

Mes félicitations pour [la parution] de votre livre :)
désolée pas fait attention

Jalel El Gharbi a dit…

Merci Nawris, Christiane et Olfa
Amicalement

christiane a dit…

Je reçois ce si beau livre. Une page retient mon regard : un poème dédié à Giulo qui commence par ces vers :
" Vivre toutes les pages de sa vie
Le coeur rivé à l'illisible..."
Ce poème est tellement juste. Si Giulio en est d'accord et vous aussi bien sûr pourriez-vous le mettre en ligne sur votre blog ?
Je l'aime infiniment

Jalel El Gharbi a dit…

Le voici chère Christiane :

Des livres
Pour Giulio-Enrico Pisani.

Vivre toutes les pages de sa vie
Le cœur rivé à l’illisible
Et d’un volume à l’autre
Ne rien faire que chercher
Ce qu’on ne saurait épeler
Tracer un autre portulan
D’un horizon invariable
Chercher dans les vieux manuscrits
Qui dorment comme une vieille étagère
Des lignes obscures comme
Une aile qui désire se reposer
Comme un mot qui aide à porter le vertige
Et délivre.

christiane a dit…

Comme c'est impressionnant ! mon livre est ouvert page 91 et voilà que je retrouve ici ce beau poème. Internet et sa magie "trace un autre portulant" oui. il y a une côte qui va du port de Saint-Ouen jusqu'au golfe de Tunis. Celui qui a dessiné cette nouvelle carte marine tient un calame et un oud. Il s'appelle Jalel...