mardi 26 février 2013

L'âme et la danse


Paul Valéry fait dire à Phèdre à propos d'une danseuse : "... elle semble offrir des présents, des parfums, de l'encens, des baisers, et sa vie elle-même, à tous les points de la sphère, et aux pôles de l'univers...
Elle trace des roses, des entrelacs, des étoiles de mouvements, et de magiques enceintes...Elle bondit hors des cercles à peine fermés...Elle bondit et court après des fantômes! ... Elle cueille une fleur, qui n'est aussitôt qu'un sourire ! Oh ! comme elle proteste de son inexistence par une légèreté inépuisable !... Elle s'égare au milieu des sons, elle se reprend à un fil... C'est la flûte secourable qui l'a sauvée ! Oh mélodie!..."

7 commentaires:

Halagu a dit…

Quel magnifique texte! Cher jalel, le choix, aujourd’hui même, de ce passage tiré d'un texte consacré entièrement à la danse, n'est pas anodin ni ''innocent''. Deux raisons me font dire cela:
- Depuis deux ans, les innombrables vidéos qui circulent sur internet et qui expriment artistiquement, la joie, l'inquiétude ou le refus de la dictature, de l'obscurantisme... sont des vidéos élaborées par des danseurs tunisiens amateurs ou professionnels. Les artistes qui se sont exprimés le plus souvent et de la façon la plus spontanée, dans les rues de Tunisie, sont les danseurs. ( http://www.youtube.com/watch?v=81qgMmk3C1Q ou http://www.youtube.com/watch?v=4OfWQ2GaVHg ou cette vidéo surréaliste http://www.youtube.com/watch?v=ser0H1xe22c)
- L’affaire « Harlem Shake », et la réaction du Ministre de l'Education ( http://www.businessnews.com.tn/Vid%C3%A9o-des-%C3%A9l%C4%8Dves-du-lyc%C3%A9e-Imam-Moslem-Abdellatif-Abid-s%E2%80%99indigne-et-contre-attaque,520,36526,3), datent de quelques jours et continuent d'agiter les tunisiens, gouvernants et gouvernés, ainsi que les réseaux sociaux.
La danse est devenue, en Tunisie, un fait de société, un acte créateur et révolutionnaire et le corps un moyen d'expression fort et puissant,un art incontournable qui fait peur au pouvoir.

Je vous invite à regarder, simplement pour le plaisir, cette belle vidéo des élèves de la fac. de médecine de Sfax. Elle illustre les propos de Valéry. (http://www.youtube.com/watch?v=7MeVQ6F6jvI).
J'attends impatiemment les réactions de vos lecteurs, il y a tellement de choses à dire à propos de ce passage et du texte de P. Valéry.

Jalel El Gharbi a dit…

Halagu, la dernière vidéo est très belle. Merci

helenablue a dit…

Oui, cher Jalel, ce texte est de toute beauté. La danse, une manière de se dire sans les mots, une manière d'exprimer son désir de liberté et un universel art pour faire entendre et voir...

Jalel El Gharbi a dit…

Chère Hélène, j'ai tendance à penser que l'universalité de la danse n'est pas sans déranger quelques illuminés...

giulio a dit…

Je n'ai pas dansé depuis quarante ans, chers amis, mais j'aime la danse quand elle est liberté. Cette vidéo à la fac de médecine de Sfax est splendide, Halagu. Aussi répondrai- à...

PHÈDRE : "Oui. Crois-tu qu’elle représente quelque chose ?"

et à Éryximaque, exactement comme

SOCRATE : "Nulle chose, cher Phèdre. Mais toute chose, Éryximaque. Aussi bien l’amour comme la mer, et la vie elle-même, et les pensées... Ne sentez-vous pas qu’elle est l’acte pur des métamorphoses ?"

christiane a dit…

Il y a toujours des mots derrière les mots. Comme un silence qui résiste à ce qui aurait pu se dire et que chacun de vos lecteurs doit entendre...

Halagu a dit…

Après la Tunisie, la contagion du Harlem Shake atteint le Caire et défie le pouvoir des Frères musulmans.

http://www.leparisien.fr/reactions/international/egypte-ils-defient-le-pouvoir-en-dansant-le-harlem-shake-28-02-2013-2606559.php