vendredi 21 avril 2017

Appel à contribution

Les ancêtres numides
Les ancêtres numides
Appel à contribution

            Dans les littératures tunisienne et algérienne, la référence à la Numidie relève moins de l’intérêt historique que d’un avenir commun qui demande à être construit. Il appert, en ces temps où, pour des raisons autres qu’identitaires, se pose avec acuité la question de l’identité, que la référence au passé numide illustre l’idée que l’identité ne relève pas du « parfaire » mais du faire. Elle n’est pas réalisation d’idéaux - de quelque nature qu’ils soient -  mais ressourcement et ouverture sur l’altérité, i.e. sur cela qui est donné comme négation de l’identité. Nous extrapolons à peine en soutenant que l’identité réside dans la remise en question de l’identitaire, dans la perspective d’un questionnement, d’un faire, d’un poïen.  
            Nous proposons dans l’ouvrage que nous projetons de publier d’axer la réflexion sur la référence à la Numidie et aux Numides dans les lettres tunisiennes et algériennes contemporaines. Il s’agira pour nous d’étudier la manière avec laquelle s’opère l’inscription de la dimension numide dans la revendication identitaire des héritiers du passé numide (Tunisiens et Algériens). Qu’est-ce qui rend signifiant la référence à ce passé caduc ? Quelles accointances peut-il avoir avec l’avenir ? Notre propos n’est pas de réfléchir sur les implications idéologiques de cette présence numide mais plutôt d’interroger les conditions textuelles, stylistiques d’une telle inscription. Comment la référence au passé mythique, pour certains, se fait-elle dans le texte ? Quelles en sont les figures médiatrices ? Par quels biais le passé devient un des signifiants d’un avenir qui se profile ?

Calendrier : Les propositions de textes sont à envoyer à jalel.elgharbi@gmail.com avant le 25 juin.
Notification de l’acception le 30 juin
Envoi des articles : le 1er octobre 2017
Parution de l’ouvrage : début 2018

Tous les textes seront soumis à une double évaluation. 

2 commentaires:

giulio a dit…

Cher Jalel, j'ai pensé mettre ton appel sur mon mur FB précédé de

" PROJET D'OUVRAGE COLLECTIF : dites ce que vous savez sur LES ANCÊTRES NUMIDES à notre ami Jalel El Gharbi, professeur à l'université de la Manouba, écrivain et traducteur : e-mail ......"

Mais comme il n'y a pas de lien de ton e-mail avec FB, comme ici sur ton blog, puis-je Y INDIQUER TON ADRESSE e-mail EN CLAIR ?

DANGER : textes et notamment publicités indésirés !


Jalel El Gharbi a dit…

Merci d'y avoir pensé, cher Giulio. Je pense qu'en mettant un altospam cela m'éviterait les pourriels : jalel.elgharbi[@]gmail.com
Cela pourrait intéresser les jeunes chercheurs
amitiés