jeudi 8 novembre 2012

Des passantes et des passants : nouvelle publication

Les éditions Op der Lay (Luxembourg) viennent de publier Des passantes et des passants : désirer, être désiré(e) de Jalel El Gharbi et Giulio-Enrico Pisani. Illustrations de Carole Melmoux
Pour toute commande, merci de s'adresser aux éditions Op der Lay, Madame Doris Bintner, doris.bintner[@]reka.lu, (après suppression des crochets)
200 pages, Hardcover, 155 x 230 mm
ISBN 978-2-87967-182-6
Commander en effectuant un virement de 32 EUR (pas de frais d'exp. en UE pour ce montant) au compte de l'éditeur auprès des Comptes chèques postaux Luxembourg sur le n° IBAN CCPL LULL LU08 1111 1118 7433 0000, avec mention du titre

€ 32,00 (+ évent. Frais d’envoi.)

30 commentaires:

Les mots tunisiens d'emprunt a dit…

Mabrouk!!!!

Jalel El Gharbi a dit…

Merci infiniment, cher Ami.

Carole Melmoux a dit…

C'est magnifique !!

Jalel El Gharbi a dit…

@ Carole : grâce à votre superbe peinture

Djawhar a dit…

Mes félicitations les plus sincères à vous deux, chers amis. Vous méritez tous les succès pour l’excellence et la munificence qui sous-tendent votre écriture.

Jalel El Gharbi a dit…

Merci, chère Djawhar

Anonyme a dit…

Alexandra S
... C'est magnifique ! Félicitations.

Jalel El Gharbi a dit…

Merci infiniment, chère Alexandra.

Mokhtar EL Amraoui a dit…

Mabrouk, à vous deux, grands passeurs de poésie, de nous passer vos Passantes et passants. J'ai vraiment hâte de découvrir!

Jalel El Gharbi a dit…

Merci Si Mokhtar, à bientôt cher Poète ami

Djawhar a dit…

Des passantes et des passants hors normes, certainement, bien sûr, non par ce qu’elles ou ils sont fatalement belles ou beaux, mais parce que fatalement beaux (je préfère beau pour un regard androgyne du sens), ils y ajoutent la fatalité du passage devant des êtres doués de désir de sublimer les êtres et les faire entrer, sans qu’ils s'en rendent compte, dans ce rêve du plein, mais réalisable uniquement en poésie car en réalité, ces passagers, éphémères, "fugitifs" (le mot est de Giulio ) s’appellent tragiquement " Inconnus" comme dans ce poème de Nada Leil ( ou "Fardée de bleu") : "Une après midi d'Avril / Dans ton coeur, dans la ville/J'étais la passante et toi l'inconnu…"*

*commentaire 21 , sur l’article de Giulio-Enrico Pisani intitulé "Poésie pour tous, toujours et partout (2)" sur Jalel El Gharbi du vendredi 9 juillet 2010.

giulio a dit…

Juillet 2010... ça fait une trotte. Comment faites-vous donc, chère Djawhar, pour tout à la fois nous survoler avec cette légèreté et pour être là, à nous recevoir, à l'atterrissage ?

helenablue a dit…

Hâte d'avoir cet ouvrage entre les mains!

Jalel El Gharbi a dit…

Chère Helenablue, merci, merci d'avoir soutenu cette publication
Amicalement

Djawhar a dit…

Cher Giulio, comme j'aime votre expression : " vous survoler …et vous recevoir à l’atterrissage" ! ça me fait penser à ce terme polysémique français que j’aime beaucoup : l’hôte. Peut-être que je fais comme ce mot : je m’invite chez vous deux, puis je viens vous recevoir comme si c’était moi qui vous invitais. N’est-ce pas un peu déplacé ? Qu’en pensez-vous ?
Amitiés

Jalel El Gharbi a dit…

Djawhar, vous le savez, vous êtes chez vous ici.
Amitiés

giulio a dit…

Et moi, chère Djawhar, j'aime votre expression "déplacé" ! Seul ce qui est mort ne se déplace pas. Votre déplacement est, comme celui de nous tous, les amis de Jalel, synonyme d'échange, d'interaction, d'empathie, de sympathie, d'amitié, d'ouverture, de mouvement vers l'autre, de migration avec l'autre et d'intérêt pour l'autre. Déplaçons-nous; soyons tous déplacés !

Djawhar a dit…

Oui, déplaçons-nous les uns chez les autres, les uns à travers les autres, les uns pour les autres et faisons de cet "nous sommes tous des migrants " ( votre beau livre combien redondant de sens ) notre véritable patrie, car, comme le dit si bien Michel Schroeder, "nous sommes, chacun et chacune, de naissance et d’essence universelle"*, et cela annule, dans notre esprit au moins, et qu’on le veuille ou non, toute prétention de fixité immuable .

*sur ce blog, post du lundi 20 juillet 2009 et sur Le Zeitung vum Lëtzeburger Vollek.

christiane a dit…

Un livre ! j'ignorais... quelle belle idée ! mais qu'avez-vous mis à l'intérieur ? Est-ce une anthologie ou une création à quatre mains ?
Bravo !

Jalel El Gharbi a dit…

Chère Christiane,
C'est une anthologie commentée. Ce livre est rehaussé par les illustrations de Carole Melmoux, illustrations qui feront l'objet d'une exposition à Paris en avril(je vous en informerai à temps)
Amitiés

christiane a dit…

Ah, quelle belle idée ce thème ! Je vais commander le livre. Et faites signe quand cette exposition aura lieu.
J'aimais beaucoup celles d'Iva Mràzkovà pour votre José Ensch : "Glossaire d'une oeuvre. De l'amande... au vin."

christiane a dit…

Comment commander ce livre ? y a-t-il une adresse postale ? un bon de commande ? Le lien ne me donne pas ces renseignements... je tombe sur un site d'imprimerie...

Jalel El Gharbi a dit…

Giulio, plus au fait de cet aspect que moi, vous répondra.
Amitiés

giulio a dit…

Chère Chrstiane, le site de l'éditeur est très compliqué (je trouve) et le plus simple est de passer commande par mail à Madame Doris Bintner, dont Jalel indique l'adresse mail : doris.bintner@reka.lu

Quant au vernissage de l'expo Carole Melmoux, il aura lieu (s.i. et f.m.) le jeudi 4 avril à la galerie La Feuilantine, 17 rue des Feuillantines 75005 PARIS, près du Val de Grâce - site http://galerie-feuillantine.com/. J'y assisterai et, j'espère, Jalel aussi... Le problème, c'est qu'il n'est pas retraité, lui. En tout cas, ce serait chouette, si pouviez y être aussi.

christiane a dit…

J'ai essayé, Giulio, je n'y arrive pas ! je tombe sur une page d'inscription à gmail....

giulio a dit…

C'est étrange, Christiane, je lui maile très souvent à cette adresse mail. Autrement, essayez peut-être au mail du big boss : jean-marc.bintner@reka.lu, mention aux mains de Doris Bintner.

De plus, sur le site de Reka (coéditrice de Op der Lay et dépositaire des livres)> www.reka.lu/ vous trouverez aussi (en haut à droite) sous CONTACT un tas d'autres adresses mail.

christiane a dit…

Désolée, Giulio, j'abandonne. J'ai essayé les 3 adresses : même problème : une page d'inscription à gmail... c'est écrit en anglais : je n'y comprends rien. j'arrive à comprendre que le mot de passe est refusé : pas assez de lettres et je n'ai pas donné de mot de passe !!! Qu'est-ce que cette série de points noirs ? Les questions entre lesquelles il faut choisir n'ont aucun rapport avec l'achat du livre. Bref : j'abandonne. Vraiment trop compliqué pour moi !!! J'achèterai le livre à l'expo s'il est disponible... Désolée !

giulio a dit…

Autre possibilté, chère Christiane : commander en effectuant un virement de 32 EUR (pas de frais d'exp. en UE pour ce montant) au compte de l'éditeur auprès des Comptes chèques postaux sur le n° IBAN CCPL LULL LU08 1111 1118 7433 0000

(ne pas oublier de mentionner le titre complet du livre lors du versement)

christiane a dit…

J'abandonne ! merci

Jalel El Gharbi a dit…

Giulio me dit qu'entre-temps cela s'est arrangé, chère Christiane. Heureux de l'apprendre.
Amitiés