mardi 5 janvier 2010

علاء الأسواني و الحائط الفولاذيAlla Al Aswani et le mur d'acier


جملة إعتراضية
جريدة الشروق 29 ديسمبر 2009

هل تدفع غزة ثمن التوريث؟!

بعد أن نشرت الخبر جريدة «هاآرتس» الإسرائيلية وأكدته الإدارة الأمريكية، اعترفت الحكومة المصرية ــ أخيرا ــ بأنها تبنى جدارا فولاذيا تحت الأرض على طول الحدود مع غزة من أجل إغلاق الأنفاق التي يستعملها الفلسطينيون لتهريب الطعام والأدوية.. في ظل حصار خانق قامت به إسرائيل منذ أكثر من عامين واشتركت فيه مصر بإغلاق معبر رفح أمام الفلسطينيين.. ولنا هنا بعض الملاحظات: :

أولا: الهدف من حصار غزة ــ كما أعلنت إسرائيل ــ هو القضاء على المقاومة الفلسطينية وتجويع أهل غزة حتى يركعوا أمام إسرائيل ويقبلوا بشروطها للتسوية النهائية التي سوف تضيع حقوق الفلسطينيين إلى الأبد.. لكن الصمود الأسطوري للفلسطينيين دفع إسرائيل إلى ارتكاب مذبحة وحشية، استعملت فيها الأسلحة المحرمة دوليا وراح ضحيتها أكثر من ألف وأربعمائة إنسان نصفهم على الأقل من النساء والأطفال.. وبرغم المذبحة والحصار لم يستسلم الفلسطينيون وظلوا يقاومون بشجاعة مما دفع إسرائيل إلى التفكير في طريقة لخنقهم نهائيا.. والثابت أن الجدار الفولاذي تحت الأرض فكرة إسرائيلية أساسا ترددت الحكومة المصرية في تنفيذها ثم وافقت مؤخرا وشرعت في إقامة الجدار الذي تم تصنيعه بتمويل وإشراف الأمريكيين.. والغرض من هذا الجدار هو قتل الفلسطينيين بمعنى الكلمة، لأنه يقضى على آخر فرصة لهم في الحصول على الطعام.

ثانيا: إن إغلاق الحكومة المصرية لمعبر رفح ومنع قوافل الإغاثة العربية والدولية من دخول غزة ثم إقامة الجدار الفولاذي لتجويع الفلسطينيين.. كل هذه جرائم مشينة من المحزن حقا أن يرتكبها النظام المصري ضد إخوتنا في العروبة والإنسانية. إن التضامن العربي والواجب المصري نحو المسلمين والمسيحيين في فلسطين، كل هذه اعتبارات لم تعد تعنى شيئا للمسئولين المصريين وهم يسخرون منها على الملأ. لكن النظام المصري ، في خضم حماسه لإرضاء إسرائيل، لم يلتفت إلى أنه يشوه صورته أمام العالم أجمع.. إن مذبحة غزة الأخيرة قضت على ما تبقى من سمعة إسرائيل أمام العالم. لقد تزايدت أصوات الإدانة لإسرائيل فى الدول الغربية بطريقة غير مسبوقة. في شهر أكتوبر الماضي ذهب رئيس وزراء الإسرائيلي السابق إيهود أولمرت لإلقاء كلمة في جامعة شيكاجو، فوجد نفسه محاصرا بهتافات عدائية من الطلبة الذين أخذوا يصيحون في وجهه «يا سفاح غزة.. يا قاتل الأطفال»، ولقد صدرت عدة أوامر قضائية غربية بملاحقة قادة إسرائيل بتهمة ارتكاب جرائم حرب فى غزة ولبنان. حدث ذلك فى بلجيكا والنرويج وأسبانيا وأخيرا فى بريطانيا حيث كادت الشرطة البريطانية أن تقبض على تسيبى ليفنى وزيرة الخارجية الإسرائيلية السابقة لولا هروبها في اللحظة الأخيرة. صحيح أن معظم هذه الملاحقات القانونية تم إلغاؤها بفعل الضغوط الصهيونية الجبارة على الحكومات الغربية.. لكنها تدل بوضوح على حالة عالمية من إدانة إسرائيل لم تكن موجودة قط من قبل.. إن النظام المصرى ببنائه لهذا الجدار لا يغامر فقط بشعبيته المصرية والعربية (التي هي في الحضيض) لكنه يلطخ سمعته الدولية تماما.

ثالثا: كل الحجج التي يسوقها النظام لتبرير بناء الجدار لا يمكن أن تقنع طفلا صغيرا.. يقولون إن مصر حرة فى إقامة الجدار مادام داخل حدودها ويتجاهلون أن حرية أية دولة وفقا للعرف والمنطق والقانون الدولي ليست مطلقة لكنها مقيدة بحقوق الآخرين.. فلا يمكن أن تتسبب مصر في تجويع مليون ونصف مليون إنسان




Voici l’article publié par Alaa Al Aswani sur le mur d’acier que l’Egypte est en train d’ériger sur sa frontière avec la bande de Gaza. Il est à regretter que Al Aswani ne développe pas le titre de son article qui insinue que cette construction est le prix que Moubarak doit payer pour pouvoir assurer la succession à son fils Jamel.
Phrase intercalée
Gaza paiera-t-elle le prix de la succession ?
Alaa Al Aswani

Après que le journal israélien Haaretz a publié l’information et que l’administration américaine l’a reconnue, le gouvernement égyptien vient de confirmer qu’il est en train de construire un mur en acier le long de la frontière avec Gaza afin de condamner les tunnels utilisés par les Palestiniens dans la contrebande des produits alimentaires et des médicaments. Et ce dans le contexte du blocus asphyxiant imposé par Israël depuis deux ans, blocus auquel l’Egypte a participé en fermant le passage de Rafah devant les Palestiniens. Nous aurions ici quelques remarques à formuler :
1) L’objectif du blocus de Gaza, tel que défini par Israël, est de venir à bout de la résistance palestinienne et d’affamer les habitants de Gaza afin de les mettre à genoux et de leur faire accepter les conditions israéliennes d’un règlement final qui leur ferait perdre à jamais leurs droits. Mais la résistance mythique des Palestiniens a poussé Israël à commettre des massacres sauvages dans lesquels il a employé des armes interdites par la législation internationale, armes dont furent victimes plus de mille quatre cents Palestiniens composés, au moins pour la moitié, de femmes et d’enfants. Malgré les massacres et le blocus, les Palestiniens ne se sont pas rendus, ils ont continué à lutter courageusement ce qui a poussé Israël à imaginer le moyen de les étrangler définitivement. Il est certain que le mur d’acier souterrain est essentiellement une idée israélienne. Le gouvernement égyptien a hésité à la mettre en œuvre puis il a consenti dernièrement et a commencé à le mettre en place ce mur fabriqué et financé par les Américains. L’objectif de ce mur est littéralement de tuer les Palestiniens parce qu’il anéantit l’ultime moyen qu’ils ont pour obtenir des produits alimentaires.
2) La fermeture par le gouvernement égyptien du passage de Rafah et l’interdiction des convois humanitaires arabes et internationaux d’entrer dans Gaza puis la construction du mur d’acier visant à affamer les Palestiniens sont autant de crimes odieux qu’il est vraiment triste de les voir commettre par le gouvernement à l’égard d’Arabes et d’êtres humains comme nous.
La solidarité arabe, les obligations égyptiennes à l’égard des musulmans et des chrétiens de Palestine, tout cela ne signifie plus rien pour les responsables égyptiens qui s’en moquent publiquement. Mais dans sa ferveur pour satisfaire Israël, ne prend pas en considération qu’il est en train de défigurer son image face au monde entier. Les derniers massacres de Gaza sont venus à bout de ce qui restait de la réputation d’Israël dans le monde. Les voix condamnant Israël se sont multipliées de manière inouïe dans les pays occidentaux. En octobre dernier, l’ancien premier ministre israélien Yehud Olmert étant allé prononcer une allocution à l’Université de Chicago se fit huer par les étudiants qui lui scandaient au visage « meurtrier de Gaza… tueur d’enfants ». De nombreux mandats d’inculpation occidentaux ont été lancés à l’encontre de dirigeants israéliens accusés de crimes de guerre à Gaza et au Liban. Cela s’est produit en Belgique, au Norvège, en Espagne et dernièrement en Grande Bretagne où Tzipi Livni, ancienne ministre des Affaires Etrangères, aurait été arrêtée si elle n’avait fui à la dernière minute. Il est vrai que la plupart de ces poursuites judiciaires ont été annulées sous les énormes pressions sionistes sur les gouvernements occidentaux mais elles signifient clairement une condamnation d’Israël qui n’existait pas auparavant.
En construisant ce mur d’acier, le gouvernement égyptien ne met pas seulement en péril sa popularité en Egypte et dans le monde arabe – elle est déjà au plus bas – mais il souille sa réputation à l’échelle internationale même.
3) Tous les arguments invoqués par le régime pour justifier la construction du mur ne peuvent même pas convaincre un enfant. On soutient que l’Egypte est libre d’ériger ce mur tant qu’il se trouve sur son territoire et on fait semblant d’oublier que la liberté d’un Etat selon les normes, la logique et la législation internationale n’est pas absolue mais qu’elle dépend des droits de l’autre… L’Egypte ne peut pas affamer un million et demi d’êtres humains.

12 commentaires:

giulio a dit…

Encore un mur, encore plus cruel!
Nos gouvernants se gargarisent de beaux mots, on nobelise grotesquement le seul qui pourrait empêcher cela et ne fait rien. L'humanité regresse, les majorités protestent et les "démocraties" se saoulent d'hypocrisie.
Quo vadis Mundus?
.

Pier Paolo a dit…

Merci pour la traduction de cet article, cher Jalel. Je suis assez réservé quant au point de vue optimiste de l'auteur sur l'ampleur de l'intérêt et de l'émotion suscités en Europe sur la situation des palestiniens. Je crains fort que les palestiniens ne meurent dans l'indifférence générale, comme hélas, tant d'autres peuples dans le monde. Amitiés.

Jalel El Gharbi a dit…

@ Giulio : je comprends ton "pessimisme" Giulio et je le partage. Le monde semble aller à sa perte et à la nôtre.Amicalement
@ Pier : oui, vous avez raison. L'Europe a d'autres préoccupations mais il me semble tout de même que quelque chose de nouveau est en train de se passer. La question palestinienne n'est plus une cause arabe, c'est de plus en plus la cause des justes où qu'ils se trouvent (y compris en Israël)
Alaa Al Aswani a repris cette traduction sur son blog
http://www.alaaalaswany.maktoobblog.com/
Amicalement

michèle pambrun a dit…

Merci de la traduction de cet article, oui Jalel. C'est terrible ce qu'on y lit et terrible de ne pas le lire ailleurs. Partout où cela devrait être dénoncé. Sans relâche.

Feuilly a dit…

On en parle en Europe, mais dans la presse non-officielle:

http://www.voltairenet.org/article163396.html

Tout ceci est un vrai scandale et la France sarkozienne, devenue pro-israélienne, perd tout honneur dans cette affaire là.

On ne comprend pas non plus, vu d'Europe, la position épyptienne. Affaiblir le Hamas sans doute.

Jalel El Gharbi a dit…

@ Michèle Pambrun : oui affaiblir le Hamas mais non pas pour des raisons de différend idéologique mais parce que le Hamas est une menace pour la corruption qui est au pouvoir au Caire et à Ramallah.
Merci pour le lien
Amicalement

giulio a dit…

Oui Jalel, mais se pose dès lors la tragique question : le fanatisme des Savonarole (bûcher des vanités) est-elle la seule alternative valable à la pourriture de Florence ? Et encore : la culture ne peut-elle s’épanouir que sur le purin, tout comme la tolérance sur la résignation à l’intolérable ?

Jalel El Gharbi a dit…

@ Feuilly : je suis consterné par ce que j'ai lu dans le lien que vous avez donné.
Merci infiniment cher ami.
@ Giulio : le problème c'est que en l'occurrence Savonarole est une création de Florence.
Amicalement

giulio a dit…

J'extrapolais, Jalel (toutes choses étant égales par ailleurs.

1. Tout se répète toujours, quoique jamais à l'identique. Dans Anabase, Saint-John Perse (comp. Nietzsche) veut tout brûler, détruire, purifier avant de construire la Ville dans la pureté retrouvée du désert. Poésie, pure Poésie! (Excuse que Nietzsche n'avait pas)

En pratique - et l'histoire le démontre - les purificateurs ont toujours fini par succomber (souvent à leur propre feu) et leurs bûchers n'ont jamais engendré d'homme nouveau ou société meilleure. q.e.d. / c.q.f.d.

2. Tu ne réagis pas à ma seconde question. Je précise: Que ce soit sous régime corrompu florentin, romain, ramallien ou cairote, les arts, la musique et lettres continuent à fleurir, mais non en terre fanatisée. C'est ce qui m'attriste et pose problème. Pourquoi toujours les messieurs propres voient-il un danger dans le libre exercice de l'art et de la culture? Les artistes, musiciens, écrivains et poètes n'ont tout de même jamais constitué une classe corrompue!

Autre chose! Jalel, Feuilly: quant à la diffusion/protestation, vous oubliez Uri Avnery et Haaretz (Israël)- Ceteris paribus.
.

Jalel El Gharbi a dit…

@ Giulio : Concernant Uri Avnery , oui tu as raison. C'est encore une preuve que la question palestinienne n'est plus une cause arabe mais la cause des hommes justes de partout.
Concernant ta question : difficile de trouver une réponse. Il est des esprits des plus lumineux qui ont brillé sous les régimes les plus fanatiques : je sais qu'il y a des peintres à Kaboul.
Comme toi je suis toujours étonné de voir que les artistes font peur. Pourquoi ? Peut-être parce qu'ils portent en eux cette part d'altérité qui fait peur. Peut-être parce qu'ils pensent autrement; qu'ils s'expriment autrement. Peut-être parce qu'ils sont autres. Difficile à savoir, difficile de se mettre dans la peau d'un Savonarole
Amicalement

EdwinaHugh a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Professor Kanitverstaan a dit…

@ EdwinaHugh : englisch possible?, français possible?